Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Aleksandr DOVJENKO
Александр ДОВЖЕНКО
Aleksandr DOVZHENKO
Youlia SOLNTSEVA
Юлия СОЛНЦЕВА
Yulia SOLNTSEVA
 
URSS, 1927, 65 mn 
Noir et blanc, muet, fiction

Zvenigora

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Звенигора

 

 Zvenigora

 Zvenigora


Sous titre russe : Заколдованное место (Lieu enchanté)
 
Réalisation : Aleksandr DOVJENKO (Александр ДОВЖЕНКО), Youlia SOLNTSEVA (Юлия СОЛНЦЕВА)
Scénario : Mike IOGANSON (Майк ИОГАНСОН), Youri TIOUTIOUNIK (Юрий ТЮТЮНИК)
 
Interprétation
Gueorgui ASTAFIEV (Георгий АСТАФЬЕВ) ...Le chef des Scythes
Nikolaï NADEMSKI (Николай НАДЕМСКИЙ) ...Le grand-père et le général
Vladimir OURALSKI (Владимир УРАЛЬСКИЙ) ...Un paysan
Les PODOROJNY (Лесь ПОДОРОЖНЫЙ) ...Pavlo, le 2ème petit fils
Semion SVACHENKO (Семён СВАШЕНКО) ...Timochka, le petit-fils
 
Images : Boris ZAVELIOV (Борис ЗАВЕЛЕВ)
Décors : Vassili KRITCHEVSKI (Василий КРИЧЕВСКИЙ)
Production : VUKFU (Odessa) (ВУФКУ (Одесса))
Restauration : Mosfilm (1973), musique de V. Ovtchinnikov
Date de sortie en Russie : 13/04/1928
 

Synopsis
Un vieux grand-père ukrainien traverse le siècles pour nous faire revivre l’histoire millénaire de l’Ukraine et sans relâche il recherche le trésor que les Scythes, envahisseurs sanguinaires de l’ancienne Ukraine, auraient caché dans la montagne Zvenigora. Mais arrive la première guerre mondiale et les prémices de la révolution. L’un des petits fils, Timochka pense que le vrai trésor c’est dans la révolution qu’il faut le chercher. Le deuxième petit-fils est devenu nationaliste contre-révolutionnaire et bandit de grand chemin. A la fin de la guerre civile, tandis que Timochka fait des études, son frère Pavlo exilé à Prague revient au pays avec mission de faire sauter un train. Il convainc son grand-père d’accomplir cette mission. Mais celui-ci prend peur et le train continue sa course emportant le grand-père et les ouvriers qui l’ont saisi.
 

Commentaires et bibliographie
 
"Zvenigora donne vie aux légendes et aux coutumes de l’histoire ukrainienne, non pas du point de vue d’un chercheur pédant, mais du point de vue d’un contemporain. Sans altérer l’histoire, sans troubler le style romantique des légendes populaires, Dovjenko a cependant su montrer l’histoire dans toute sa nudité crue, sourire ironiquement de son romantisme, la dévoilant et montrant ainsi son inconsistance.

Le réalisme et le symbolisme, utilisant dans leur but même l’actualité cinématographique pour montrer l’industrialisation de l‘Ukraine, sont les procédés fondamentaux de Dovjenko. (…)
Dans la composition des plans, par ses effets d’éclairage, il montre toute une série de découvertes techniques, nouvelles et originales. Le fantastique est présenté non sans influence directe d’Abel Gance et de Fritz Lang, mais le style ukrainien soutenu, l’éclairage fantasmagorique, l’humanité intentionnelle du récit qui passe devant les yeux et son alternance rythmique avec les faits les plus réalistes du passé et du présent, tout cela est plein d’audace et de talent.
Chez nous, à Moscou, le spectateur ordinaire sort du cinéma quelque peu désorienté. C’est sans aucun doute la conséquence d’une faiblesse du film : il ne peut être compris que par les spectateurs connaissant à fond l’histoire de l’Ukraine."
I. Kruti 23/05/1926.

Sélections dans les festivals :
- L'URSS des cinéastes à la Cinémathèque française. 1917-1945 : première partie, Paris (France), 2017
- Cinémathèque de Toulouse : Tarkovski et autres poètes du cinéma soviétique, Toulouse (France), 2014
- Europalia Russia 2005, Bruxelles (Belgique), 2005

Images et vidéos
 


 


Vos remarques