Kinoglaz

 


- Dernières infos


Agenda

 

Films


Personnes


Ciné-dossiers

 

 

L'association kinoglaz.fr




Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Grigori ROCHAL
Григорий РОШАЛЬ
Grigori ROSHAL
 
URSS / Allemagne, 1928, 66 mn 
Noir et blanc, muet, fiction

La Salamandre

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Саламандра

 

 Salamandra

 Salamandra


 
Réalisation : Grigori ROCHAL (Григорий РОШАЛЬ)
Scénario : Nikolaï GREBNER (Николай ГРЕБНЕР), LOUNATCHARSKI ( ЛУНАЧАРСКИЙ)
 
Interprétation
Vladimir FOGEL (Владимир ФОГЕЛЬ)
Nikolaï KHMELEV (Николай ХМЕЛЕВ)
Sergueï KOMAROV (Сергей КОМАРОВ)
 
Images : Aleksandr CHELENKOV (Александр ШЕЛЕНКОВ), Louis FORESTIER (Луи ФОРЕСТЬЕ)
Décors : Vladimir EGOROV (Владимир ЕГОРОВ), Valentina KHMELEVA (Валентина ХМЕЛЕВА)
Autres personnes :
Cast :
Bernhard GOETZE... Professor Zange
Natalya ROZENZL ... Felicija Zange
Production : Prometeusfilm, Mejrabpomfilm
Date de sortie en Russie : 04/12/1928
 

Synopsis
Dans une ville étrangère, le professeur de biologie Tsang réussit à démontrer que les salamandres acquièrent la couleur du milieu où elles se trouvent. Cette découverte va à l'encontre de la croyance religieuse en l'immuabilité de l'être vivant et déplaît à l'enseignant de zoologie, le prêtre fasciste Brzinski. L'ecclésiastique et ses complices, le banquier faux-monnayeur Pétiskus et le prince étudiant Karlstein entreprennent une campagne de diffamation contre le scientifique. Ils trafiquent ensuite son laboratoire et le font exclure de l'université pour cause de charlatanisme.
Les années ont passé. La femme de Tsang, devenue la maîtresse de Karl¬stein, écoule les billets truqués. Elle est arrêtée et incarcérée. Pour l'empêcher de parler, Brzinski lui rend visite en prison et l'empoisonne. Tsang, misérablement installé dans le quartier ouvrier, poursuit ses recherches. Manquant de pétrole pour travailler, il dérobe une bouteille et se laisse surprendre par les voisins qui l'insultent. Au moment où il va se suicider, deux chercheurs soviétiques frappent à sa porte et l'invitent à continuer ses expériences dans leur pays.
Myriam Tsikounas, Les origines du cinéma soviétique. Un regard neuf
 

Commentaires et bibliographie
Les origines du cinéma soviétique : un regard neuf, Myriam TSIKOUNAS, Livre, Cerf, 1992
 


Vos remarques