Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Yakov PROTAZANOV
Яков ПРОТАЗАНОВ
Yakov PROTAZANOV
 
URSS, 1936, 70 mn 
Noir et blanc, fiction

Sur les bizarreries de l'amour

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

О странностях любви

 

 About Oddities of Love

 O strannostyakh lyubvi


 
Réalisation : Yakov PROTAZANOV (Яков ПРОТАЗАНОВ)
Scénario : Boris GOUSMAN (Борис ГУСМАН), Anatoli MARIENGOF (Анатолий МАРИЕНГОФ)
 
Interprétation
Nina ALISSOVA (Нина АЛИСОВА) ...Macha
Ekaterina BORISSOVA (Екатерина БОРИСОВА)
Igor MALEEV (Игорь МАЛЕЕВ)
V. POPTSOV (В. ПОПЦОВ)
Mikhaïl KLIMOV (Михаил КЛИМОВ)
Elena SAVITSKAIA (Елена САВИЦКАЯ)
 
Images : Piotr ERMOLOV (Пётр ЕРМОЛОВ)
Décors : Sergueï KOZLOVSKI (Сергей КОЗЛОВСКИЙ)
Musique : David BLOK (Давид БЛОК)
Production : Mezhrabpomfilm
 

Synopsis
Deux jeunes filles partent en vacances en Crimée et tombent amoureuses de deux jeunes gens. L'un est poète et se fait passer pour vélivole, l'autre est vélivole et se fait passer pour pète...
 

Commentaires et bibliographie
 
Écrit par le romancier Anatoli Mariengof et son collaborateur B. Gousman, c'est le seul film interdit de lakov Protazanov, qui avait travaillé comme réalisateur sans interruption depuis 1911 en Russie tsariste, puis à Yalta, Paris, Berlin. Revenu en URSS pour réaliser la superproduction Aélita (1924), il était le cinéaste «traditionnaliste» et commercial le plus réputé, metteur en scène maison du studio Mejrabpom. L'interdiction du film annonçait la fermeture du studio, moins d'un an plus tard.
« Le film Les Bizarreries de l'amour de Protazanov exige lui aussi des modifications importantes du point de vue idéologique. Artistiquement le film est bon, mais il doit aussi être rendu valable idéologiquement. » (Samsonov, chef du Mejrabpom).
«Que le camarade Protazanov comprenne que sa principale erreur dans Les Bizarreries de l'amour est une conséquence de sa perception incorrecte de la réalité soviétique.» «Film rouge», 14 mars 1936

Source : Gels et dégels, une autre histoire du cinéma soviétique (1926-1968)

Sélections dans les festivals :
- Gels et dégels, une autre histoire du cinéma soviétique (1926-1968), Paris (France), 2002

Images et vidéos
 


Source : russiancinema.ru
 


Vos remarques