Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Yan FRID
Ян ФРИД
Yan FRID
 
URSS, 1953, 154 mn 
Noir et blanc, fiction

Lioubov Yarovaia

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Любовь Яровая

 

 Lyubov Yarovaya

 Lyubov Yarovaya


 
Réalisation : Yan FRID (Ян ФРИД)
D'après la pièce de Constantin Trenev (1876-1945) "Lioubov Yarovaïa (1926).
 
Interprétation
Zoïa KARPOVA (Зоя КАРПОВА) ...Lioubov Yarovaïa
Valentina KIBARDINA (Валентина КИБАРДИНА) ...Panova
Alexandre MAZAEV (Александр МАЗАЕВ) ...Mikhail Yarovoï
 
Production : Lenfilm
 

Synopsis
Spectacle du Grand Théâtre Dramatique Gorki de Leningrad. Metteur en scène Ivan Efremov.
La Guerre civile en Russie. Les Blancs approchent d'une ville du sud de la Russie. Kochkine, président du Comité Révolutionnaire local, confie à un groupe de communistes la mission de faire sauter un important objectif militaire, le pont Jeglovski. Mais le lieutenant Yarovoï, agent blanc infiltré qui se fait passer pour le commissaire Vikhor, sabote ce plan et remet les bolcheviks et leur matériel explosif au contre-espionnage blanc. Les Blancs occupent la ville. L'institutrice Lioubov Yarovaïa est en liaison avec les communistes qui se cachent. Elle croise le lieutenant Yarovoï et reconnaît en lui son mari dont elle pensait qu'il avait péri pendant la Première Guerre mondiale. Elle lui fait confiance et lui livre involontairement Kochkine et les membres du comité clandestin. Mais les Blancs n'ont pas le temps de les fusiller car des unités de l'Armée rouge libèrent la ville. Maintenant, Yaerovoï essaie en vain de susciter la compassion de sa femme au moment où il est menacé d'un châtiment mérité.
 

Commentaires et bibliographie
 
Première place au box-office de 1953 : 46,4 millions de spectateurs.
Le nom de l'héroïne est parlant. Le prénom Lioubov signifie en russe "Amour" et le nom de famille "Printannier".
Cette même pièce a été adaptée en film en 1970 par Vladimir Fétine.

Images et vidéos
 
 


Vos remarques