Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Eldar CHENGUELAIA
Эльдар ШЕНГЕЛАЯ
Eldar SHENGELAIA
Alekseï SAKHAROV
Алексей САХАРОВ
Aleksey SAKHAROV
 
1957, 75 mn 
Couleur, fiction

La Légende du coeur de glace

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Легенда о ледяном сердце

 

 The Legend of the Icy Heart

 Legenda o ledyanom serdtse


 
Réalisation : Eldar CHENGUELAIA (Эльдар ШЕНГЕЛАЯ), Alekseï SAKHAROV (Алексей САХАРОВ)
Production : Mosfilm, Studio de Frounze
 

Synopsis
Un conte populaire kirghize transposé de nos jours.
Actrice, chanteuse et danseuse, Aïnakan est incapable d'aimer à cause de son coeur de glace. Le conducteur d'engins Meerkan est amoureux d'elle. Le magicien Kambar promet au jeune homme de l'aider. Kambar se présente devant Aïnakan et lui raconte la légende deux amants, le vaillant Meerkan et la belle Aïnakan qui, il y a bien longtemps, périrent à cause de la perfidie d'autres gens. En partant, il lui laisse un tchohor, une flûte. Les sons de cet instrument suscitent en elle un amour pour Meerkan. Mais le directeur du théâtre, dans un accès de jalousie, vole la flûte et la brûle. Aussitôt l'amour naissant d'Aïnakan s'évanouit. Désespéré, Meerkan veut se suicider. Kambar le sauve en lui conseillant de se rendre au lac magique, d'y trouver la tombe des amants légendaires, de prendre une poignée de terre et de fabriquer une nouvelle flûte. Après bien des difficultés, Meerkan réussit et revient en ville. Alors qu'elle se produit sur scène, Aïnakan entend de nouveau les sons ensorcelants du tchohor. La mélodie pénétrante de l'instrument réunit pour toujours les amoureux.
réchauffe son coeur grâce aux son du tchohor, une flûte. Le directeur du théâtre Achik Jaïkiev, dans une crise de jalousie, brûle la flûte. L'amour naissant chez Aïnakan disparaît aussitôt. Meerkan veut se suicider. Kambar intervient en conseillant à Meerkan mais le jeune homme par la chaleur de son amour de nouveau tiédit le coeur de la jeune fille.
 


Vos remarques