Kinoglaz

 


- Dernières infos


Agenda

 

Films


Personnes


Ciné-dossiers

 

 

L'association kinoglaz.fr




Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Oleg CHTROM
Олег ШТРОМ
Oleg SHTROM
 
Russie, 2018, 40 mn 
documentaire

Les Cosaques - brigands

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Казаки - разбойники

 

 Cossack robbers

 Kazaki - razboïniki


 
Réalisation : Oleg CHTROM (Олег ШТРОМ)
Scénario : Oleg CHTROM (Олег ШТРОМ)
Images : Grigori BOULKOT (Григорий БУЛКОТ)
Musique : Sergueï TEREKHOV (Сергей ТЕРЕХОВ)
Produit par : Oleg CHTROM (Олег ШТРОМ)
Production : ООО «Кинокомпания «ФильмОКей»
 

Synopsis
Il ne reste que peu de photographies du capitaine des cosaques Kozlov et entre chacune d'elles, une décennie s'est écoulée. Ce sont quelques photographies d'un homme devenu une légende... Parmi celles-ci, trois ont été prises avant la Révolution, on y voit un cosaque avec de longues moustaches, entouré de ses amis, de sa famille...
La dernière a été prise après sa mort en 1930. Il tient le fusil que ses bourreaux lui ont glissé dans les mains, spécialement pour la photo, il porte des vêtements simples, les yeux fermés, comme s'il s'était endormi.
On faisait peur aux enfants, on les forçait à aller se coucher rien qu'à l'évocation de son nom. Malgré les expéditions punitives qui étaient envoyées dans les environs du Kouban pour le trouver, tous avaient peur de lui. Il a combattu presque seul le pouvoir en place pendant plus de dix ans. Les uns le respectaient et l'aidaient, les autres en avaient peur et le détestaient, mais tous participèrent à la construction de sa légende...
Mais qui était donc ce Nikita Kozlov ? Un bandit sanguinaire ou bien un Robin des Bois, selon l'une des légendes qui circulait à son sujet, gardien de l'or cosaque dans les grottes du Kouban ? Bien qu'après la défaite lors de la guerre civile, il aurait pu partir ou bien faire comme les autres et accepter ce nouveau pouvoir, il préféra rester au Kouban... Pourquoi se condamna-t-il lui et sa famille à la souffrance et au martyr ?
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film sur les droits de l'homme "Stalker", Moscou (Russie), 2018


Vos remarques