Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Semion ARANOVITCH
Семён АРАНОВИЧ
Semyon ARANOVICH
 
1989, 90 mn 
Couleur, documentaire

J'ai servi dans la garde de Staline

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Я служил в охране Сталина

 

 Ya sluzhil v okhranye Stalina

 Ya sluzhil v okhranye Stalina


Sous titre russe : опыт документальной мифологии
 
Réalisation : Semion ARANOVITCH (Семён АРАНОВИЧ)
Scénario : Semion ARANOVITCH (Семён АРАНОВИЧ), Youri KLEPIKOV (Юрий КЛЕПИКОВ)
Images : Sergueï SIDOROV (Сергей СИДОРОВ)
Musique : Alexandre KNAIFEL (Александр КНАЙФЕЛЬ)
Date de sortie en Russie : 04/05/1990
 

Synopsis
Film documentaire de Semion Aranovitch.
C'est le monologue d'un gardien du nom de Rybine qui a travaillé à la célèbre datcha proche jusqu'aux tous derniers jours du grand chef. Il parle de son service auprès du chef, de la vie du chef, de la famille du chef, avec des détails touchants sur les vieilles bottes que portait Joseph Vissarionovitch à sa mort, des 4 roubles et 40 kopecks trouvés sur son livret de caisse d'épargne, de son amour des enfants et de son amitié indéfectible pour Kirov. Durant tout le film, nous entendons la voix monocorde d'un vieillard de 81 ans qui a conservé toute sa raideur de tchékiste. A dessein, le réalisateur n'offre aucun commentaire (de plus, c'était l'une des conditions posées par Rybine)... Le seul contrepoint au soliloque de cet ultime survivant que se permet Aranovitch, ce sont des actualités couvrant trois décennies ainsi que des archives familiales de Staline et de son cercle intime. Brillamment combinées, images et paroles proposent seulement des faits sans discours pour ou contre Staline, laissant le spectateur se faire sa propre opinion.
 

Sélections dans les festivals :
- Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1990


Vos remarques