Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


Lausanne Underground Film and Music Festival

Lausanne (Suisse) - 18 octobre 2017 - 22 octobre 2017

http://2017.luff.ch/ - http://2017.luff.ch/fr/film_page.php?id=48

2018



 

Yevgeny Yufit et le nécroréalisme

 


Bipédalisme, 2004

(Прямохождение)


Evgueni YOUFIT
(Евгений ЮФИТ)


Têtes d'argent, 1998

(Серебрянные головы)


Evgueni YOUFIT
(Евгений ЮФИТ)


La Chambre en bois, 1995

(Деревянная комната)


Evgueni YOUFIT
(Евгений ЮФИТ)


Papa, le père Noël est mort, 1991

(Папа, умер Дед Мороз)


Evgueni YOUFIT
(Евгений ЮФИТ)


Le Printemps, 1987

(Весна)


Evgueni YOUFIT
(Евгений ЮФИТ)


Le Bûcheron, 1985

(Лесоруб)


Evgueni YOUFIT
(Евгений ЮФИТ)




En présence de Masha Godovannaya.
Au début des années 1980, Yevgeny Yufit filma et dirigea des performances tenues dans des espaces publics de Leningrad. Cette activité donna naissance à un nouveau courant cinématographique, le nécroréalisme, lui-même partie intégrante du «Cinéma soviétique parallèle» dont les deux pôles étaient Moscou et Leningrad. Le nécroréalisme s’inspire des images visibles dans l’atlas de médicine légale d’Eduard von Hoffman, du slapstick des années 1910 de Mack Sennett, de l’esthétique de l’avant-garde française, du cinéma muet et de l’excentricité du cinéma russe des années vingt. Les premiers courts de Yufit dépeignent des événements absurdes tout en se préoccupant – non sans humour – de la relation de nos actes avec la mort. Plus tard, dans ses trois longs-métrages, ses thèmes centraux sont la dévolution et les expérimentations scientifiques eugéniques.