Historien du cinéma
Scénariste,
Acteur
Né en 1940, URSS
 
 
Vladimir DMITRIEV
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Владимир Юрьевич ДМИТРИЕВ
Vladimir DMITRIEV
Extrait de la filmographie
 
Scénariste
2000 - Terre promise. Le Retour (Земля обетованная. Возвращение) de Aleksandr REKHVIACHVILI [documentaire, 52 mn]
2000 - La Palestine Russe (Русская Палестина) de Aleksandr REKHVIACHVILI [documentaire]
 
Acteur
1987 - Changement de destinée (Перемена участи) de Kira MOURATOVA [fiction, 109 mn]

Biographie
Né le 18.01.1940 à Moscou dans une famille de professeur.
Encore étudiant du VGIK en 1961 (Institut National du cinéma à Moscou), il suit un stage à Gosfilmofond (les plus grandes archives de films d’URSS, se trouvent à Belye Stolby, près de Moscou) pour préparer son diplôme consacré au cinéma polonais. Diplômé du VGIK en 1962, il commence son travail à Gosfilmofond en tant que chercheur.
En 1964 lors du Congrès de La Fédération Internationale des Archives du Film (FIAF) il rencontre des responsables des archivistes du monde entier, notamment il fait connaissance du conservateur de La Cinémathèque Royale de Belgique, Jacques Ledoux. Selon Vladimir Dmitriev cette rencontre a un grand impact sur lui et l’a fait beaucoup réflechir sur les possibilités d'amélioration de la gestion des archives de Gosfilmofond.
A partir de 1965 Dmitriev est responsable du département scientifique pour les films étrangers de Gosfilmofond. A partir de 1996 il est le premier adjoint du directeur de Gosfilmofond.

Grand connaisseur du cinéma, Dmitriev a su élargir considérablement la collection des films de Gosfilmofond, surtout en favorisant les échanges internationaux (de 25000 titres dans les années 60 à environ 56000 titres aujourd’hui).
Il a permis au public russe de voir les meilleurs films occidentaux grâce aux projections des films de Gosfilmofond dans le cinéma Illusion, la première salle de cinéma en Russie ouverte en 1966 où les films étaient montrés sans être censurés.
Un autre grand mérite de Vladimir Dmitriev est d’avoir préservé la collection de Gosfilmofond après l’éclatement de l’Union Soviétique en 1991, lorsque les anciennes républiques exigeaient de Gosfilmofond de leur rendre les négatifs de leurs films nationaux.

Auteur du livre Brigitte Bardot : anatomie d’un mythe (1975, avec V.Mikhalkovitch)
Auteur de nombreux articles sur le cinéma européen et américain publiés dans différents journaux.
Auteur de plusieurs scénarios de films documentaires, notamment La terre promise. Le retour (2000), Les Grandes vacances des années 30 (2003), Les années 40. Grands jeux des petits hommes (2005).

Il a joué dans les films : Une triste indifférence (1983) de Alexandre Sokourov et Sus au commerce de l'amour, ou l'intérêt de la réciprocité (Долой коммерцию на любовном фронте, или услуги по взаимности) (1988) de Mikhail Solodoukhine