Lev GOLOUB
Лев ГОЛУБ
Lev GOLUB
URSS, 1959, 89mn 
Couleur, fiction
La Petite fille cherche son père
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Девочка ищет отца

 

 A Girl Looking for Her Father.

 Devotchka ishchet otsa

 
Réalisation : Lev GOLOUB (Лев ГОЛУБ)
Scénario : Konstantin GOUBAREVITCH (Константин ГУБАРЕВИЧ), Evgueni RYSS (Евгений РЫСС )
 
Interprétation
Anna KAMENKOVA (Анна КАМЕНКОВА) ...Lena
Nikolaï BARMINE (Николай БАРМИН) ...père Panas
Vladimir DOROFEEV (Владимир ДОРОФЕЕВ) ...forestier
Evgueni_2 GRIGORIEV (Евгений_2 ГРИГОРЬЕВ) ...Konstantin Lvovitch
 
Images : Oleg AVDEEV (Олег АВДЕЕВ), Israel PIKMAN (Израиль ПИКМАН)
Décors : Youri BOULYTCHEV (Юрий БУЛЫЧЕВ)
Musique : Youri BELZATSKI (Юрий БЕЛЬЗАЦКИЙ), Vladimir OLOVNIKOV (Владимир ОЛОВНИКОВ)
Date de sortie en Russie : 19/05/1959
 

Synopsis
Sortie du film : 25 août 1959. La guerre, par hasard, a épargné une petite maison perdue dans la forêt. C’est là qu’un garde-forestier conduit la petite Lenotchka (Ania Kamenkova) , âgée de quatre ans, dont la mère a été tuée lors d’un bombardement. Lui et son petit-fils Ianka (Vova Guskov) ignorent que la fillette est la fille d’un légendaire chef de partisans, le commandant Panas. Sans le vouloir, le vieux garde-forestier révèle aux hommes de la Gestapo l’endroit où se trouve la petite fille. Le groupe de partisans du commandant Panas a donné beaucoup de fil à retordre aux occupants nazis, qui mettent donc tout en œuvre pour trouver sa fille. Mais la maison dans la forêt est vide quand ils y arrivent. Les enfants ont eu le temps de partir. En les défendant, le garde-forestier meurt. C’est sur les épaules de Ianka que repose maintenant toute la responsabilité de la petite fille. Les enfants essaient péniblement d’avancer dans des fourrés impénétrables, des marécages. Ils ont froid, ils ont peur, ils n’ont rien à manger. Et voilà qu’un nouveau malheur les frappe : Lenotchka tombe malade. Les fugitifs trouvent refuge dans un village, chez une vieille grand-mère. Mais la Gestapo a retrouvé leur trace. Les soldats allemands rassemblent sur la place toutes les petites filles de quatre et cinq ans. Ianka voudrait convaincre la petite fille de dire qu’elle s’appelle Katia, mais cette ruse simple est au-dessus de ses forces : en regardant la photo que lui tend l’officier allemand, elle reconnaît que c’est bien son père, et là sa mère, et là c’est elle. L’officier espère pouvoir utiliser Lenotchka comme otage. Les Allemands attendent l’arrivée d’un gradé de haut rang, mais celui qui arrive n’est autre que le commandant Panas lui-même, portant un uniforme de colonel de la Wehrmacht. L’audacieux coup de main réduit à néant les projets des occupants. Lenotchka a retrouvé son père.
 

Sélections dans les festivals :
- Festival 'Il Cinema Ritrovato', Bologne (Italie), 2016